académie de Versailles région Île-de-France lycée Louis Bascan

Retour sur la lecture théâtrale à Bascan

Lundi 30 janvier 2012, la compagnie « Chaînes Brisées » est venue à la rencontre des élèves de la SEP[[SEP = section d’enseignement professionnel]] pour leur proposer une lecture, adaptation théâtrale du roman de Patrick Chamoiseau, « L’esclave vieil homme et le molosse ».

La compagnie

« Chaînes Brisées » est une jeune compagnie de théâtre dont le but est de monter des spectacles traitant des chaînes sous toutes leurs formes, qu’elles soient réelles ou symboliques (esclavage, addictions, servitude, passions, prostitution…), et que l’on brise pour accéder à la liberté et à la dignité.

L’auteur

Patrick Chamoiseau est un auteur martiniquais né à Fort de France en 1953 qui a publié de nombreux romans, contes et essais dont certains ont été récompensés par des prix littéraires dont le Prix Goncourt en 1992.
« L’esclave vieil homme et le molosse » est un des textes les plus représentatifs de l’œuvre de Patrick Chamoiseau qui a accordé à Gislaine Raphose, fondatrice et présidente de la compagnie, l’autorisation de l’adapter, puis de monter ce spectacle.

Le texte

Au moment où il sent sa fin approcher, un vieil esclave s’enfuit d’une plantation. Le chien du maître est lancé à sa poursuite dans une course folle guidée par un désir intense de liberté.

Ce texte, d’une écriture haletante, riche et puissante, méle avec ferveur hallucinations et odeurs, épouvante et instinct de survie, mythes fondateurs et folie végétale. C’est aussi, dans cette cavale effrénée au plus profond de la forêt, l’occasion « d’exorciser les maléfices du passé esclavagiste et de remonter à la source de l’identité caribéenne ».

Le spectacle

Nombre de jeunes de la section professionnelle n’ayant jamais assisté à un spectacle de théâtre, cinq classes ont été réunies (2 BPTP, 1BPTP, 1BPE1, TBPTU et TBPR soit près de 90 élèves), encadrées par leurs professeurs de lettre-histoire et d’autres disciplines, pour assister à cette lecture-découverte suivie d’un échange avec la compagnie.

Si le texte les a parfois déroutés, les élèves n’ont pas été insensibles à la prestation du lecteur qui, par son jeu, a autant captivé les attentions que déclenché des réactions dans le public. Le percussionniste qui l’accompagnait n’a pas été en reste, ponctuant les temps forts du texte par ses interventions au « tambour ».

C’est sous des applaudissements nourris que cette lecture a pris fin. Espérons que nos élèves en auront tiré une expérience bénéfique tout en s’interrogeant sur ce qu’est le spectacle vivant, et le théâtre en particulier.

M. Navello, professeur d’arts appliqués.

|→ Découvrez l'application Android Lycbascan : « lycée mobile Louis-Bascan »
turboself esidoc monlyceenet promote pix Applications en ligne : [Turboself] - [Esidoc] - [ENT Monlycée.net] - [Pronote] - [Pix]
allemand anglais espagnol italien Portail des langues vivantes : [Allemand] - [Anglais] - [Espagnol] - [Italien]

Maroc

🌈 MAROC 2020, LE DEFI 👟🎒 Nous avons besoin de vous ! https://urlz.fr/9Sjq

Publiée par Lycée Louis Bascan – page officielle sur Lundi 27 mai 2019