académie de Versailles région Île-de-France lycée Louis Bascan

Sortie au cirque Romanès

Jeudi 30 novembre, dans le cadre du projet « Tsiganes », les élèves de six classes du lycée Bascan se sont rassemblés sous le chapiteau du cirque Romanès, square Parodi (Paris 16ème) pour assister à une représentation spéciale.

L’avant spectacle


La matin, certains avaient visité le Petit Palais|Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris (élèves des classes de 2de3, 2de5 et 2de6), d’autres la Cité de l’Architecture & du patrimoine, au Trocadéro (élèves de 1reL1), d’autres enfin le Mémorial de la Libération de Paris (élèves des classes de 1reS5 et de 1reL2).

Sous le chapiteau du cirque Romanès

Tous se sont retrouvés par un froid polaire square Parodi à 13h30, où se tient le chapiteau du cirque Romanès.

Les élèves ont d’emblée apprécié l’accueil chaleureux, par Delia et Alexandre, au sein d’un chapiteau très bien chauffé.

Pendant une heure trente se sont succédés danses, acrobaties variées (cerceaux et trapèzes aériens, foulards) et jonglages.

Un orchestre a joué tout le long du spectacle : dans la pure tradition tsigane il était composé d’un accordéon, d’une contrebasse, d’un violon, d’une guitare et d’une clarinette, avec Delia au chant (chansons en romani).

insert center legende lien titre_lien=Public impatient taille=moyen> insert center legende lien titre_lien=Acrobate et orchestre taille=moyen>

Les élèves ont ainsi eu un vrai contact avec la culture tsigane, et ont pu échanger avec Alexande Romanès à la fin du spectacle.

Ce dernier leur a confié avoir quitté le milieu du cirque traditionnel, plus commercial, pour fonder avec sa femme Delia un cirque plus authentique, à échelle humaine, et sans animaux sauvages, où exercent ses enfants et petits-enfants.

Il a publié également des livres de poèmes et le récit de sa vie.

A mi-chemin entre cirque contemporain et cirque traditionnel, le cirque Romanès est un cirque familial unique en son genre.

insert center legende lien titre_lien=Échange avec Alexandre Romanès taille=moyen> insert center legende lien titre_lien=Alexandre Romanès taille=moyen>
Découvrez les impressions des élèves de la classe de Seconde 3

 Unanimement, les élèves ont été d’abord surpris par la petite taille du cirque puis séduits par l’aspect chaleureux et convivial :


« A l’entrée dans le cirque, l’ambiance était très calme et le chapiteau pas si grand que l’on croyait mais vraiment très sympathique. »

« C’était chaleureux, bonne ambiance, convivial, avec l’encouragement de toute la famille. »

« J’ai beaucoup apprécié le côté convivial. »

« Je ne m’attendais pas à çà », le cirque est perçu comme « plus petit et plus convivial que les autres cirques », l’atmosphère « joviale ».

 Les élèves ont apprécié la proximité avec les artistes :


« J’ai été surprise car il n’y avait pas de scène, les gradins étaient très proches ce qui permettait d’avoir un espace intime de partage ».

« Les spectateurs étaient proches des Romanes qui étaient joyeux et souriaient sans cesse ce qui créait une bonne ambiance ».

 Les élèves ont ressenti la symbiose entre les artistes, et l’aspect familial :


« Ce qui m’a impressionné c’est que tous les gens participaient : la mère chantait tandis que les filles dansaient, que les autres jouaient de leur instrument ou tout simplement accompagnaient la musique encourageant et en tapant dans les mains. Toute la famille était soudée ce qui est différent des autres cirques où chacun fait ce qu’il doit faire ».

« La mère qui encourageait ses enfants, le côté « petit cirque » m’a plu. »

« J’ai découvert un esprit de famille tsigane très beau ».

« J’ai trouvé touchant le fait que ce soit réalisé par une famille car cela donnait du partage et de la générosité ».

Tellement familial que :
« J’avais un peu la sensation d’être une intrus au début. »

 Les élèves ont été sensibles à la musique comme composant essentielle du spectacle :


« Les numéros étaient bien réalisés et la musique apportait un sens au spectacle ».

« Les musiciens jouant tous ensemble à l’arrière de la scène créent une ambiance très chaleureuse. »

« Pendant 1h30 il y avait de la musique non stop, plutôt étonnant mais encore une fois c’est pour garder une certaine bonne humeur ».

 Les « numéros » ont impressionnés les élèves :


« J’ai trouvé ce cirque surprenant car il n’y avait pas du tout les numéros traditionnels d’un cirque. »

« Un homme a pris un grand cerceau en tournant à l’intérieur, un homme est monté sur une grande barre et s’est laissé tomber… »

« J’ai été très agréablement surprise car il y avait certains tours vraiment impressionnants. »

« Leurs acrobates étaient parfois très impressionnants et chacun avait son domaine de prédilection. »

« Certains numéros étaient vraiment impressionnants, d’autres moins, mais on avait l’impression que les artistes faisaient leurs numéros pour les autres tsiganes et pas pour nous, c’était assez perturbant. »

« Une acrobatie surtout m’a coupé le souffle : un homme monte tout en haut d’une poutrelle, se met en boule, et se lâche d’un coup, c’était impressionnant. »

« Les filles étaient très belles avec leurs cheveux immenses. »

« Pas trop de mise en scène, quelque chose de simple mais impressionnant à la fois. »

« Les chats dérangeaient un peu les numéros et attiraient trop l’attention des spectateurs. »

 Les élèves ont apprécié la rencontre finale avec Alexandre Romanes :


« Alexandre le producteur du cirque faisait beaucoup de blagues avec plusieurs clichés que l’on a sur les tsiganes, c’était assez marrant. »

« L’échange avec Alexandre Romanes nous a permis de mieux connaître les Tsiganes. »

« J’ai trouvé les gitans très sympathiques avec une envie de faire partager leur bonne humeur. »

« Le discours d’Alexandre Romanes m’a appris beaucoup de choses sur les tsiganes, notamment lorsqu’il nous a raconté l’histoire avec les chats du 16ème arrondissement [Ndlr : résidents inquiets pour leurs chats] ou encore toutes les associations de riverains contre eux. Il prend cela à la rigolade mais tout cela les touche je pense. »

 Connaissance des tsiganes :


« C’était très intéressant de pouvoir rencontrer des tsiganes et d’avoir une avis venant d’eux, car quand ce n’est pas d’eux ce n’est pas concret et on se fait une autre image d’eux. C’était super on a même blagué avec les clichés tsiganes. »

« On peut se rendre compte en rencontrant de vrais tsiganes que tous les clichés ne sont pas forcément vrais et qu’ils ne sont pas forcément tous pareils. »

 Impression générale :


« J’ai aimé partager ce moment avec mes amies et avec les tsiganes. »

« Les gens de cette famille étaient accueillants et aimables. »

« Je me rappellerai de beaucoup de choses venant de ce cirque qui était très chaleureux et sympa à découvrir. »

« Sortie très intéressante et enrichissante. »

« Hors du commun. »

« Je pense que la priorité de leur cirque est l’humour et la bonne humeur, la joie. »

« Ce cirque nous a fait découvrir la culture tsigane à travers la musique, la danse et les acrobaties. »

« Ce qui m’a plu par rapport à un cirque traditionnel c’est l’authenticité des personnes. Les numéros n’étaient pas toujours parfaitement exécutés mais cela ne changeait rien à la beauté du spectacle. »

« J’ai adoré, c’est une nouvelle culture. Ils étaient très forts. Ils m’ont donné plein d’émotions. Juste un mot : magique ! – Ils chantent, dansent, ils ont la joie, la bonne humeur, il sont aussi beaucoup d’humour. Si c’était à refaire, je le referais sans hésitation. »

Fermer le menu
Lycbascan : notre application Android |→ En savoir plus
Lancement de notre nouveau site internet - Après plusieurs semaines de développement, nous sommes heureux de pouvoir vous présenter notre nouveau site internet. En savoir plus