académie de Versailles région Île-de-France lycée Louis Bascan

La pomme : vrai fruit ou faux fruit ?

Avec quel fruit fait-on le plus souvent de la croustade ?

Pour la première énigme figurant sur les menus de la semaine du 20 septembre 2021 du restaurant scolaire du lycée Louis-Bascan, nous passons Malus pumila (ou domestica) aux rayons X. Malus quoi ? Ne tombez pas dans les pommes surtout !

Expérience – Le jour, Andy Ellison travaille comme technicien en imagerie dans un laboratoire de l’école médicale de l’Université de Boston. Mais lorsque l’appareil d’imagerie qu’il manipule au quotidien n’est pas occupé par un patient, Andy Ellison l’utilise de manière plus originale en y introduisant des fruits et des légumes.

Une démarche artistique – Cette idée pas si saugrenue que cela lui est venue lors d’une panne de l’appareil. Le technicien a alors recalibré son appareil en faisant des tests sur une orange plutôt que sur le cerveau d’un patient. Séduit par l’esthétique des images ainsi obtenues, Andy Ellison a alors renouvelé l’expérience avec d’autres fruits. Et le succès sur son blog a été immédiat.

Les images tridimentionnelles ainsi obtenues, il ne restait alors plus qu’à les transformer en « GIF animé » pour obtenir les spectaculaires séquences ci-dessus.

En savoir plus |→ Comment fonctionne une IRM ?
Vidéo de la chaîne YouTube de l’Université des Sciences en Ligne (Unisciel)

La pomme est le fruit le plus consommé en France (16kg/personne et par an) mais nous parions que vous allez apprendre à mieux le connaître.

La pomme « joyeuse ». Source : Blingee

Débutons par l’étymologie du mot. Pomme vient du latin « pomum » qui veut littéralement dire « fruit ». Saluons ici l’effort de recherche.

La femme à la pomme.

Cultivée depuis le Néolithique on a eu le temps d’en explorer des centaines d’utilisations culinaires.

Et aussi de l’agrémenter à « toutes les sauces » dans la mythologie. Pour votre culture générale, voici Pomone, la nymphe des fruits.

Pomone, peinture de Nicolas Fouché, 1700.

Ou encore, voici Idunn, une déesse de la mythologie nordique qui garde les pommes de jouvence.

« Vous en mangez, vous êtes immortel(le) ». Impressionnant, non ?

Idun and the Apples (1890), James Doyle Penrose.

On peut également se souvenir de Hercule, dont l’un des douze travaux était de dérober les pommes d’or du jardin des héspérides.

Hercule dérobant les pommes d’or. Détail d’une mosaïque illustrant les douze travaux d’Hercule de Llíria (Valence, Espagne), première moitié du IIIe siècle.

Et puis évidemment, le mythe fondateur du judéo-christiannisme avec Adam, Ève et la pomme de la connaissance du jardin d’Eden.

Adam et Ève d’Albrecht Dürer, 1507.

Quand on pense que si au début de l’histoire, Ève ne l’avait pas mangée, le sexisme n’aurait pas été « pour notre pomme ». Désolé, nous nous égarons.

Nom pas la pomme !

Le mot « pommade » vient lui aussi du mot pomme, car les premières du genre étaient apparemment parfumées à la Pomme d’Api. Incroyable !

Pomme d’Api d’Alphonse Mas. Le verger, aquarelles, 1865.

Ne nous méprenons pas. La pomme d’Api, n’est pas juste une comptine. C’est l’une des 7500 variétés de pommes cultivées. Une véritable diversité variétale créée par les sélectionneurs.

Une diversité de variétés de pommes. Source : Davide Bolsi – Travail personnel fruits from Azienda Agricola Antico Pomario.

D’ailleurs, une question fondamentale a tiraillé les scientifiques pendant des années. Qui est l’ancêtre des pommiers cultivés ?

On a longtemps pensé que Malus sylvestris, le pommier sauvage, courant en Europe, était le meilleur candidat au poste d’ancêtre de la pomme.

Malus sylvestris, de la famille des Rosacées, pomme sauvage européenne. Source : Botanical Garden KIT, Karlsruhe, Germany.

Mais c’était sans compter Nikolaï Vavilov, botaniste et généticien russe qui postule en 1930 que les pommiers viennent du Kazakhstan.

Nikolaï Vavilov (1887-1943), botaniste et généticien russe. Source : World Telegram staff photographer – Library of Congress. New York World-Telegram & Sun Collection.

Il faudra attendre les années 2000 et le séquençage du génome du pommier pour trancher le problème.

Pour les plus curieux, lire à ce sujet l’article en anglais intitulé « The genome of the domesticated apple (Malus × domestica Borkh.) » publié le 29 août 2010 sur le site du périodique scientifique Nature Genetics.

La pomme cultivée est bien une descendante de Malus sieversii, originaire d’Eurasie centrale. Il s’agit en réalité d’un fruit exotique.

Pomme Malus sieversii sauvage, dans les monts Tarbagataï, au Kazakhstan. Source : Agricultural Research Service (Research agent of United States Department of Agriculture)

Au Kazakhstan, l’ancienne capitale est Almaty (littéralement « ville des pommes »). On y trouve des forêts primaires de pommiers.

Forêts primaires de pommiers. Un Malus sierversii de 300 ans (Kazakhstan).

Sa culture s’est ensuite répandue en Asie, en Europe, et le premier pommier exporté aux Etats-Unis part en 1620 à bord du Mayflower.

Le Mayflower dans le port de Plymouth peint par William Halsall (1882).

Retracer l’origine et l’histoire génétique du pommier est important, car beaucoup d’espèces sauvages sont plus résistantes aux maladies.

Par exemple, nous savons que Malus sieversii est moins sensible à la tavelure de la pomme, causée par le champignon Venturia inaequalis.

On peut donc imaginer identifier dans ces espèces sauvages des gènes de résistance et les croiser pour limiter les dégâts sur ces fruits.

Et là « #PlotTwist » ! Rebondissement – Il faut que nous vous le disions :

La pomme que vous mangez n’est pas un fruit. Le fruit, le voilà ci-dessous.

Un trognon de pomme : le vrai fruit !

En fait, après fécondation, la graine reste à l’intérieur des « carpelles » (le vrai fruit) et vous mangez la base de la fleur (ou réceptacle floral) qui grossit.

Ne dites plus « Hier, j’ai mangé une pomme », mais « Hier, j’ai mangé le conceptacle charnu d’un fruit de Malus pumila ». Plus classe en soirée.

Coupe transversale d’une pomme.

A ce stade, certains d’entre-vous vont nous dire :

« Moi, je mange même le trognon ».

Là oui, vous avez mangé un fruit. Mais attention à ne pas en abuser !

Bravo !

Les pépins de pomme contiennent de l’amygdaline (du grec amygdale qui veut dire amande), une molécule qui peut libérer du cyanure. Autrement dit, c’est toxique.

Structure de l’amygdaline, de formule C20H27NO11.

Rassurez-vous. Ce n’est pas dangereux en petites quantités. Continuez à manger une pomme par jour. « La santé pour toujours ! »

L’expression d’origine date du 19ème siècle : « Eat an apple on going to bed, and you’ll keep the doctor from earning his bread ».

[Traduction : mangez une pomme au coucher et vous empêcherez le médecin de gagner son pain.]

Cette expression s’est transformée en « An apple a day, no doctor to pay » puis en « keep the doctor away » dès 1922, selon ce livre mentionné ci-dessous.

Couverture du livre An apple a day.

[Traduction : « une pomme par jour, pas de médecin à payer » / « éloignez le médecin »]

Pour finir, nous vous offrons un moment musical un peu particulier. « C’est cadeau, c’est magique ! » Nous vous souhaitons une belle semaine au restaurant scolaire du lycée Louis-Bascan !

  • Durée de la vidéo : 30 secondes
  • Date de publication : le 29 octobre 2012
  • Description : « Beethoven 5ème symphonie pomme pomme ».
  • Source : chaîne YouTube timostea

Regarderez-vous et mangerez-vous désormais une pomme de la même façon ?
Suite des énigmes dans les prochains menus.
En attendant, nous vous souhaitons bon appétit dans notre restaurant scolaire !


Eléments de sitographie


A suivre sur Facebook :

Vincent Thizeau

Professeur de S.V.T.
Sciences de la vie et de la Terre
Webmestre du site du lycée Louis Bascan

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

|→ Découvrez l'application Android Lycbascan : « lycée mobile Louis-Bascan »
turboself esidoc monlyceenet promote pix Applications en ligne : [Turboself] - [Esidoc] - [ENT Monlycée.net] - [Pronote] - [Pix]
allemand anglais espagnol italien Portail des langues vivantes : [Allemand] - [Anglais] - [Espagnol] - [Italien]

Maroc

🌈 MAROC 2020, LE DEFI 👟🎒 Nous avons besoin de vous ! https://urlz.fr/9Sjq

Publiée par Lycée Louis Bascan – page officielle sur Lundi 27 mai 2019